Challenges met un coup de projecteur sur Ouiville : acteur du renouvellement de la démocratie

Challenges met un coup de projecteur sur Ouiville : acteur du renouvellement de la démocratie

D21 - communauté de vote

L’attrait des décideurs politiques pour la démocratie participative a pris une nouvelle envergure lors de cette rentrée 2017. Ce regain d’intérêt a été l’occasion de mettre un coup de projecteur sur Ouiville et ses coopérateurs.

D21 : réalisme et pragmatisme 

Un nombre restreint d’acteurs de la Civic Tech a pu présenter ses outils aux députés lors de la rencontre « réinventer l’Assemblée nationale ». Cet événement a eu lieu le 20 septembre en présence de 80 députés (dont Cédric Vilani président de l’office parlementaire d’évaluations des choix scientifiques et technologiques) et de François de Rugy, président de l’Assemblée nationale.

D21 a attiré l’attention de l’audience sur la nécessité pour les acteurs politiques de se saisir des solutions proposées par les Civic Tech hexagonales et européennes. Lex Paulson en a profité pour appeler ses confrères à plus de pragmatisme et de réalisme :

« A force de partir dans tous les sens, de ne pas avoir de business plan, ce sont bien les « Gafa » qui un jour ou l’autre pourraient bien organiser pour de bon la démocratie. Selon Lex Paulson, un gourou américain qui a organisé la campagne de Barack Obama de 2008 sur les réseaux sociaux, c’est à l’arrivée l’intelligence qui fera la différence. Elle consiste à avoir des idées et de les mettre en œuvre avec pragmatisme. Avec D21, il explique qu’il propose aux collectivités de tester des idées avec des votes d’approbation mais aussi de rejet. Il a déjà signé avec la commission européenne et la ville de New York dont il gère avec plus de 100 000 votants le « budget participatif ». Avec tout de même l’idée que la technologie ne peut résoudre à elle seule tous les problèmes relatifs à l’inclusivité et la participation des citoyens…  »

Challenges 22.09.2017

https://www.challenges.fr/politique/francois-de-rugy-se-plonge-pour-de-bon-dans-la-revolution-des-civic-tech_501380

 

Tudigo : les citoyens au coeur

Toujours soucieux de défendre l’économie locale et le rôle moteur des citoyens dans le développement économique des territoires, Tudigo a fait part de son engagement au sein de Ouiville. Pour le Crowdfunder hexagonal la centralité des citoyens dans les campagnes de financement participatif, recouvre la même dynamique que celle donnée aux citoyens dans le cadre de la démocratie participative :

« Du crowdfunding au crowdsourcing, il n’y a qu’un pas. Tudigo l’a franchi en créant en début d’année Ouiville, un collectif qui rassemble des acteurs de la démocratie participative et du développement local pour accompagner les collectivités territoriales. Aux côtés de Tudigo se trouvent D21, à l’origine du budget participatif de New York, ou encore les cabinets de conseil Stratéal et Utopies. Il ne s’agit plus seulement de réenchanter l’économie locale mais également la vie politique locale avec par exemple une plateforme de collaboration pour faciliter les échanges d’idées. »

Challenges 05.10.2017

https://www.challenges.fr/finance-et-marche/crowdfunding-comment-tudigo-veut-reenchanter-l-economie-locale_503772

 

La mise en place d’un groupe de travail sur la démocratie numérique et la participation citoyenne, annoncée par François de Rugy le 20 septembre, est le signe que le mouvement des Civic Tech commence à être perçu pour ce qu’il est : un outil du renouvellement de la démocratie.

 

Laisser un commentaire