« La solution au désenchantement politique actuel ? Faire le trait d’union entre les citoyens et les élus. »

D21 - communauté de vote

« La solution au désenchantement politique actuel ? Faire le trait d’union entre les citoyens et les élus. »

Katharina Horst, responsable France de D21, revient sur la démarche de D21 en faveur de formes nouvelles de vote et le projet Ouiville. 

Quel est le parcours de votre entreprise ? 

D21 a été fondé en Janvier 2015 suite aux projets de recherche de Karel Janeček, mathématicien et entrepreneur tchèque. Conçu dès 2012 dans le but d’enrayer la corruption et de favoriser la démocratie, D21 a développé des outils numériques permettant la co-construction des décisions entre élus et citoyens, mais aussi plus récemment entre patron et salariés ou entre différentes personnes au sein d’une même organisation.

La méthode repose sur la possibilité donnée aux votants d’exprimer non pas un seul vote – comme c’est le cas dans la plupart des élections traditionnelles – mais plusieurs votes positifs et négatifs. Il a été démontré que cette méthode peut mener à des décisions plus représentatives du consensus. On peut dire que la possibilité de voter plusieurs fois donne la chance aux participants de formuler une phrase entière, là où les votes traditionnels n’autorisent l’expression que d’un seul mot.

Depuis, nous avons utilisé ce système dans de nombreuses municipalités pour impliquer les citoyens dans la prise de décision locale. Actuellement, nous travaillons surtout sur des budgets participatifs, des enquêtes d’opinion dans le cadre d’un projet d’urbanisme et des sondages sur l’efficacité des services publics. Nos clients nous confirment que cette méthode fait remonter certaines informations auxquelles ils n’avaient pas forcément accès auparavant.

Même si nous continuons à développer des  outils numériques, nous souhaitons aussi partager notre expertise de la co-construction des décisions. Aujourd’hui la plupart des projets ont lieu en République Tchèque, mais nous avons aussi  des bureaux en France et aux Etats-Unis. D21 accompagne le budget participatif de la ville de New York depuis 2015. Nous avons également mené et menons des projets en Inde, en Tunisie, en Ecosse, en Zambie ainsi que pour la Commission européenne et les Nations Unies.

 

Comment agissez-vous pour accompagner la transformation des territoires ? 

Chez D21, nous sommes convaincus que la solution au désenchantement politique actuel passe tout d’abord par une réorganisation de l’engagement à une échelle locale, mais surtout par des méthodes permettant de faire le trait d’union entre les citoyens et les élus.

Convaincus par le potentiel de la civic tech, nous poussons donc pour une plus grande utilisation de notre plateforme de vote en ligne, capable de multiplier le nombre de participants à des prises de décision qui les affectent directement.

Ceci dit, l’importance symbolique du vote présentiel n’en demeure pas moins importante. Nous avons donc également développé des bulletins de vote papier possédant un code barre unique et pouvant être comptabilisés automatiquement afin de combiner vote en ligne et vote présentiel. Cette double approche à la participation citoyenne nous semble être la solution aux nouveaux défis auxquels font face les territoires aujourd’hui.

 

Pourquoi avez-vous rejoint Ouiville ?

« L’union fait la force »! Nous nous associons à d’autres acteurs qui partagent les mêmes valeurs et aspirations pour apporter de meilleures solutions, croître ensemble et entraîner un changement positif.

Les coopérateurs du collectif Ouiville sont également très complémentaires. Certains possèdent une connaissance approfondie des procédés administratifs de différentes échelles territoriales alors que d’autres maîtrisent très bien les nouvelles technologies de l’information.

D21 apporte au sein de Ouiville son expérience internationale et sa connaissance des bonnes pratiques en termes d’outils numériques et nous bénéficions en retour du fort ancrage français des autres coopérateurs.C’est dans cette logique que nous avons rejoint le collectif Ouiville et que nous comptons continuer à nous y investir dans les prochaines années.

Spécialiste en innovation digitale et projets européens, Katharina accompagne D21 le  développement de D21 en France et en Europe.

Laisser un commentaire