« En proposant des solutions de financement participatif, nous travaillons activement au maintien et au développement du tissu économique local »

« En proposant des solutions de financement participatif, nous travaillons activement au maintien et au développement du tissu économique local »

 

 


Stéphane et Alexandre, les deux entrepreneurs sociaux à l’origine de la création de la plateforme de crowdfunding Bulb in Town, reviennent sur leur parcours dans le financement participatif  et nous expliquent les raisons qui les ont amenés à fonder Ouiville. 

 

 

Quel est le parcours de votre entreprise ? 

Bulb in Town est une plateforme de financement participatif lancée fin 2012 dont l’objectif est de développer un moyen de financement pour les projets à ancrage local. Nous accompagnons donc des TPE et PME dans le financement de leurs projets auprès du grand public. Les entreprises que nous accompagnons sont en règle générale des commerces, des artisans, des agriculteurs ou des projets de production d’énergie renouvelable à la recherche de fonds pour se financer mais également d’un moyen de communiquer.

Nous proposons deux offres de financement participatif :

  • Le don contre don qui permet de collecter des fonds en échange de contreparties en nature
  • L’investissement en capital qui permet de devenir actionnaire d’une entreprise

Nous développons notre offre de financement participatif à travers un réseau de partenaires présents dans toute la France. Notamment, les Chambres de commerce et d’industrie, Chambre des Métiers et de l’Artisanat, les réseaux Initiative France, France Active, Cerfrance, et certaines banques régionales.

 

Comment agissez-vous pour accompagner la transformation des territoires ?

Avec notre plateforme de financement participatif, nous travaillons activement au maintien et au développement du tissu économique local. Vacance commerciale dans les centres bourgs, disparition de métiers artisanaux, délocalisation d’industries… Le tissu économique local est un enjeu crucial en termes de savoir-faire et d’emploi en France mais il rencontre des défis majeurs.

Le financement participatif est un moyen d’action concret pour relocaliser une partie de l’épargne des français vers des projets qui leur tiennent à cœur avec un véritable impact sur leur territoire.

Pour les porteurs de projets, financer leurs projets leur permet de se donner les moyens de se réinventer pour s’adapter aux nouveaux défis qu’ils rencontrent.

 

Pourquoi avez-vous fondé Ouiville ?

Développer des outils de démocratie participative est une idée très présente dans notre esprit depuis le lancement de Bulb in Town. C’est une suite logique. Bulb in Town permet de devenir acteur de son territoire avec son argent, Ouiville permet de devenir acteur de son territoire avec ses idées.

De plus, nous sommes convaincus que la réponse à la crise de confiance politique que nous connaissons passe par une plus grande implication des citoyens dans les projets concrets de leur territoire. Le sentiment d’une confiance et d’une écoute de la part des élus permettra de revaloriser l’action publique.

Alors que la majeure partie des secteurs ont effectué leur transition numérique, il nous semble logique que notre démocratie passe par un vent de modernité qui permettra une implication plus forte et plus large des citoyens.

Pour s’attaquer à un tel défi, nous avons voulu lancer une initiative collective pour nos clients mais également en interne en nous organisant sous forme de coopérative intégrant d’autres entreprises complémentaires et partageant notre vision. Ce mode d’organisation original et passionnant à mettre en place nous permet dès le départ de disposer d’une palette importante de solutions et de références afin de nous adapter au mieux aux besoins de nos clients, dans un marché encore jeune et en phase de construction. Ne proposer à nos clients qu’un outil à prendre ou à laisser nous semblait mal adapté à la diversité et à la complexité de leurs situations.

 

 

En 2012, Stéphane et Alexandre ont décidé de quitter leurs postes de consultants dans de grands cabinets pour créer Bulb in Town. L’objectif de ces deux entrepreneurs sociaux ? Aider à financer les projets locaux via le financement participatif. 
Forts de cette première expérience entrepreneuriale, ils décident en 2016, dans la continuité de leur engagement, de fonder Ouiville.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire